SWISS QUAKERS

Les Amis et la Bible

Les Amis considèrent qu’une véritable religion ne peut pas être acquise en lisant des livres ou en disant des prières prescrites, ce que George Fox appelait des “formes creuses”. Quand le mouvement commença en Angleterre, la Bible venait tout juste d’entrer en circulation parmi le peuple dans sa traduction anglaise, et elle fut largement lue et citée. La plupart des groupes Protestants lui donnaient une grande irrévocabilité et infaillibilité. Le désir d’une autorité standard extérieure fut très fort. Dans les controverses religieuses, chaque groupe essayait de trouver un soutien quelque part dans les mots de ces écritures.

Quelque fois les Amis tombèrent dans cette même habitude. Mais ils croyaient aussi à la révélation contemporaine de la volonté de Dieu, parallèlement à ce qui était décrit dans la Bible. Un jour George Fox dit : ” Tu diras: ‘le Christ a dit ceci, et les apôtres disent ceci’, mais toi, que peux-tu dire ? Es-tu un enfant de la Lumière et as-tu marché dans la Lumière, et ce que tu dis vient-il intérieurement de Dieu?”

Les Amis refusèrent de faire de la Bible le test définitif d’une bonne conduite ou d’une bonne doctrine. Le même Esprit qui inspira les écritures dans le passé peut inspirer des croyants vivant des siècles plus tard. Certainement, pour bien comprendre le passé, l’intuition actuelle du même Esprit est essentielle. Les Amis maintiennent que, par la Lumière Intérieure, Dieu donne aujourd’hui à chacun accès aux vérités spirituelles.