SWISS QUAKERS

Assemblées Quakers

Réunion de culte (“Meeting for worship”)

Une réunion de culte a lieu quand deux personnes ou plus ressentent le besoin d’être ensemble dans le calme pour chercher la présence de Dieu. Ceci peut se produire n’importe où à n’importe quel moment, mais les Amis parlent habituellement de réunion de culte pour designer une réunion qui se tient régulièrement dans une maison d’assemblée quaker où à toute autre place fixe. En se tenant ensemble dans un silence attentif, les Amis peuvent trouver la paix de l’esprit et retrouver le sens d’une vie utile et joyeuse dans l’émerveillement de la création divine.

Le silence est fort estimé par les Amis. Écartant la tension et la hâte, il les aide à être intérieurement conscients d’une signification plus profonde de leur vie individuelle et collective. Cela leur permet de s’accepter comme ils sont, et de trouver une certaine libération de la crainte, de l’anxiété, de la confusion émotionnelle et de l’égoïsme. Ce silence est plus qu’une absence de bruit ; on peut être conscient des bruits extérieurs, comme l’aboiement d’un chien, le passage d’une voiture, le cri d’un enfant. Mais ces bruits n’amènent pas la distraction. Ils sont absorbés, souvent sans effort, quand les Amis cherchent à être ouverts à ce qu’il y a de Dieu en eux-mêmes. Un des premiers Amis, Barclay, décrivait ainsi son expérience lors d’une réunion de culte: “Je sentais le mal en moi-même s’affaiblir et le bien se fortifier”.

Lors d’une réunion de culte, les sièges sont d’ordinaire disposés en cercle ou en carré, pour permettre aux Amis de se voir mutuellement, conscients d’être ensemble dans le recueillement. Les Amis s’installent tranquillement, et en cherchant ensemble la volonté de Dieu, ils s’ouvrent les uns aux autres. Cela peut arriver rapidement ou prendre la plus grande partie de la réunion, qui dure ordinairement une heure. Ce silence est diffèrent de celui qu’on connaît dans une méditation traditionnelle en solitaire, qui prend place normalement dans la profondeur de soi-même en tant qu’exercice de dévotion pour son propre développement spirituel. L’écoute et l’attente dans une réunion de culte constituent une expérience partagée dans laquelle les participants s’adonnent à rencontrer Dieu.

Les Amis peuvent pratiquer ce culte sans aucune parole, mais le plus souvent il y aura quelques brèves contributions parlées. Ce ministère vise à exprimer à haute voix ce qui est déjà présent dans le silence. Chacun peut se sentir appelé à parler, homme, femme ou enfant, Ami habitué ou visiteur pour la première fois. Il y a une large variété de sources pour ce ministère et l’acceptation de toutes ces sources est une partie importante du culte quaker. Puisque la Société Religieuse des Amis fait partie de la tradition chrétienne, les participants peuvent parler de la vie et des enseignements de Jésus, utiliser des mots venus d’autres sources, ou se référer à des événements de la vie journalière. Les Amis cherchent à recevoir positivement ce qui est dit et à voir la vérité qui s’y trouve, quels que soient les mots qui l’expriment. Si des Amis se sentent poussés à répondre à un ministère vocal, ils doivent être très prudents, et chercher à bâtir positivement sur ce qui a été dit.

Réunions spéciales

En certaines occasions, les Amis peuvent tenir des réunions spéciales décidées. Comme toute autre réunion de culte, une réunion pour un mariage par exemple, commence par un temps de silence. Alors, un Ami se lèvera pour expliquer aux nouveaux arrivants et aux invités de la famille les procédures qui vont suivre. Le fiancé et la fiancée se lèvent quand ils se sentent prêts, se tiennent par la main et font une déclaration à l’assistance. Ensuite, la réunion continue par un temps de silence. Venant du silence, il peut sortir une prière vocale ou un témoignage se rapportant aux Amis mariés.
Dans une réunion de culte à l’occasion de funérailles ou d’une commémoration ultérieure, les Amis se concentrent avec amour sur la vie de l’Ami disparu. Les Amis n’ont pas pour cela de formes spéciales différentes des réunions habituelles. Cela peut se tenir près de la tombe, au crématorium, ou au lieu habituel de réunion. C’est un service de remerciement pour la grâce de Dieu manifestée dans la vie du défunt, avec des pensées de réconfort et de sympathie pour les proches survivants.